"Les seules pensées zen que vous pouvez trouver en haut d'une montagne

sont celles que vous avez emmenées avec vous"



Robert Pirsig



16 avril 2010

Gestion de la douleur

La plus grande douleur est celle qui est vécue dans la solitude… c'est ce qu'on appelle la souffrance.


Parce que la tension physique exacerbe la douleur (chronique ou pas), les exercices de sophrologie que je vous propose ont pour objectif premier de la relâcher ; atténuée, la douleur physique laisse alors la place à une prise de conscience des sensations agréables, essentielle lorsque l’on aspire à un mieux-être. Reprendre la maîtrise de son corps et ne plus se laisser envahir par la douleur, tel est le but poursuivi.La prise en charge de la douleur chronique est également du ressort de la sophrologie.

La sophrologie pour quelles douleurs ?

Des douleurs permanentes, rebelles et diffuses, partout dans le corps...
Un état de fatigue chronique que vous ne pouvez pas expliquer...
Des problèmes de mémoire, de concentration, des vertiges,...
Migraines et céphalées, colopathies, diarrhées ou constipation...
Des examens médicaux se révélant pourtant normaux...
La médecine impuissante, les médicaments peu efficaces...
Une difficulté à faire les gestes les plus anodins, les plus courants...
Votre entourage qui ne vous comprend pas, qui ne vous croit pas...

« C'est dans la tête... », vous dit-on...
Si vous avez perdu le goût aux choses qui vous plaisaient pourtant beaucoup auparavant...
Si vous avez l’impression qu’une déprime est là, à votre porte, prête à vous assaillir à la première occasion...
Si vous ne savez plus où vous adresser, à qui parler qui vous écoute, vous entende et vous comprenne...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire